Moteur de Recherche de l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

mercredi 15 février 2012

Cinquième conférence internationale sur la télésanté du 15 au 17 février 2012 à Innsbruck, en Autriche

The International Association of Science and Technology for Development IASTED
La cinquième conférence internationale sur la télésanté aura lieu du 15 au 17 février 2012 à Innsbruck, en Autriche.

Le secteur des soins de santé adopte souvent une technologie qui répond aux nouveaux besoins au sein de la société. Les développements récents en technologie de la communication ont énormément facilité l'échange d'informations et d'expertise.

La télésanté est un domaine émergent dans lequel les services de santé sont transmis sur une longue distance à l'aide de technologies telles que la vidéoconférence, Internet, l'imagerie différée, la diffusion en flux de médias, les satellites et les communications sans fil. La télésanté est un domaine très prometteur qui aura un impact sur les façons dont la santé clinique, l'éducation en matière de santé, la santé publique et l'administration de la santé sont évoquées.

L'évènement vise à être un forum pour les chercheurs et les médecins intéressés par les progrès et les applications de télésanté pour échanger les derniers résultats, recherches et idées.

mercredi 8 février 2012

[Orange] e-santé : Connected Hospital s’enrichit de nouveaux services pour améliorer la prise en charge et le confort des patients

Paris, 07 février 2012 -
  • un nouveau terminal multimédia développé par Philips 
  • un dispositif de traçabilité WiFi pour localiser le matériel médical et contrôler les produits biomédicaux 
Orange Business Services et Philips associent leur savoir-faire pour proposer une solution innovante aux établissements de soins

Le système multimédia, CareServant, développé par Philips et intégré par les équipes d’Orange Business Services permet :
  • d’offrir davantage d’autonomie et de confort aux patients : services multimédia (télévision, radio, téléphone, jeux, Internet), consultation d’informations médicales et pédagogiques, accès à des contenus et des services propres à l’établissement (livret d’accueil, commande des repas…). 
  • de proposer au personnel soignant un accès direct et sécurisé aux données médicales des patients à leur chevet : désormais déchargé de nombreuses tâches administratives et hôtelières répétitives, le personnel soignant peut se consacrer essentiellement aux soins des patients. 
  • d’améliorer l’attractivité et la rentabilité de l’hôpital : des économies sont réalisées via l’optimisation de l’organisation et les services additionnels (TV, radio, téléphonie, internet, vidéo à la demande) génèrent pour l’établissement des revenus complémentaires. 



Le rapprochement de ces deux acteurs de la santé garantit aux centres de soins une solution de pointe fiable, sécurisée et pérenne. Michèle Lesieur, Directeur Général de Philips Healthcare France et Président de Philips France précise : « Couplées au savoir-faire d’Orange Business Services, opérateur intégrateur, nos solutions permettent de faire tomber les barrières entre les différents services hospitaliers, pour transformer les centres de soins en véritables hôpitaux connectés».

traçabilité WiFi : un dispositif performant pour optimiser la gestion des soins en temps réel 

Pour les hôpitaux et professionnels de santé les bénéfices de la traçabilité WiFi sont multiples :
  • optimisation de la gestion des équipements : il est possible de localiser le matériel médical à tout moment et de se prémunir contre le vol, la dégradation, la pénurie ou l’excès d’équipement médical grâce à un système d’alerte. 
  • meilleur contrôle du circuit des produits biomédicaux et de leur conservation : les produits hospitaliers peuvent être suivis de leur réception jusqu’à leur utilisation. Il est possible de contrôler en permanence la température et l’humidité des équipements réfrigérés ainsi que les espaces de stockage, dans le respect des normes et de la réglementation. 
  • amélioration du parcours des patients : le suivi de la disponibilité de l’équipement au sein de l’hôpital permet de réduire le temps d’attente lié à l’indisponibilité d’un matériel. 
connected Hospital : des services innovants pour une organisation optimisée des soins


Connected Hospital Orange

Connected Hospital, solution modulaire lancée en 2007 par Orange, est une plateforme interactive de communication intégrée dédiée aux établissements de soins. Elle permet d’assurer un meilleur suivi de l’activité, d’améliorer la qualité des soins dispensés, d’accroître le confort et la sécurité des patients et d’accompagner chaque établissement de santé à son rythme, avec :
  • des outils de communication pour les patients : des terminaux multimédia, une solution de télévision interactive (Room TV) 
  • des services innovants pour optimiser l’organisation des soins : joignabilité accrue, fluidité de la circulation des données patients, optimisation du travail du personnel en réduisant les tâches répétitives une protection renforcée des patients (bracelet prévention de fugue, appel infirmière) et du personnel (dispositif d’alarmes pour le travailleur isolé) 
  • l’accompagnement d’Orange Business Services de bout-en-bout : depuis le conseil en amont du projet en passant par l’installation et l’exploitation jusqu’à la maintenance des matériels.
source : communiqué de presse Orange -

jeudi 2 février 2012

eTACT, un nouveau programme du Conseil de l’Europe qui va permettre aux patients de vérifier l’authenticité de leurs médicaments sur leurs smartphones ou sur internet

Conseil de l’Europe
Strasbourg, 01.02.2012 - Un nouveau programme du Conseil de l’Europe permettra aux patients de vérifier l’authenticité d’un médicament

Le Conseil de l’Europe et sa Direction européenne de la Qualité du Médicament & Soins de Santé (DEQM) ont lancé « eTACT », un service informatique de traçabilité qui permettra aux patients de vérifier l’authenticité de leurs médicaments sur leurs smartphones ou sur internet.

« eTACT » – un élément de la stratégie globale du Conseil de l’Europe en matière de lutte contre les faux médicaments – est un service public qui couvre l’ensemble des médicaments de la chaîne légale d’approvisionnement et sera ouvert, entre autres, aux 36 états membres de la Commission européenne de Pharmacopée.

À une étape critique du développement de systèmes de lutte contre la contrefaçon en Europe, « eTACT » apportera une contribution majeure en offrant un service de traçabilité sécurisé, interopérable, efficace, rentable et flexible pour protéger la santé publique.

Des consultations, des ateliers techniques et une série de webinaires pour les autorités européennes et organisations de patients concernées seront organisés dans les mois à venir en vue d’aider les utilisateurs à comprendre le projet et de recueillir des idées pour créer un environnement optimal de traçabilité des médicaments.

Direction européenne de la Qualité du Médicament et Soins de Santé DEQM

Contexte

Les 26-27 janvier 2012, la DEQM a organisé un atelier réunissant toutes les parties concernées - acteurs métier (EFPIA, EGA, PGEU et EAHP, entre autres), autorités réglementaires et organisations de patients (comme l’Alliance internationale des Organisations de Patients, IAPO) - pour présenter le projet et mettre en place un forum international d’échange d’expériences et d’opinions. Quatre-vingt cinq participants en provenance de 22 pays (d’Europe et au-delà) ont participé à la réunion à Strasbourg.

Le but de l’atelier était de fournir à ces intervenants une meilleure compréhension du projet, grâce à une version de démonstration de l’outil qui a permis de montrer la flexibilité d’eTACT et son interopérabilité avec les systèmes nationaux existants. Une grande partie des discussions a d’autre part été consacrée à l’examen de questions techniques et politiques, comme la question du coût, et au recueil de commentaires pour faciliter l’affinage du modèle.

L’atelier a été un succès, avec la démonstration de la robustesse du service eTACT appliqué à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, en intégrant les divers systèmes des intervenants. Des questions cruciales ont également fait l’objet de discussions pendant ces deux journées. En ce qui concerne la question stratégique du coût, les résultats d’une première étude de l’étude d'évolutivité d’eTACT ont été présentés. L’outil eTACT est efficace et rentable, mais le « benchmarking » ne sera réalisable que lorsque les autres intervenants seront en mesure de partager des données chiffrées transparentes et concrètes des coûts pour leurs différentes approches.

En tant qu’organisation intergouvernementale paneuropéenne, la DEQM occupe une place privilégiée pour faire office de tiers de confiance pour la gouvernance indépendante d’un service ouvert à tous les acteurs, et ainsi assurer la protection des données. L’Alliance internationale des Organisations de Patients a tout particulièrement salué l’initiative de la DEQM d’ouvrir le service aux patients et elle a mis l’accent sur l’importance, outre le coût, de la valeur ajoutée pour les patients.

source : communiqué de presse du Conseil de l’Europe -