Moteur de Recherche de l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

mardi 12 avril 2011

Une majorité de Français a déjà consulté le web pour s’informer suite à un problème de santé (Baromètre CSA / ORANGE / TERRAFEMINA février 2011)

Internet sert maintenant aussi à s'informer sur la santé

plus d'un français sur 2 s'est informé sur internet pour un problème de santé sondage csa pour orange terrafemina fev 2011
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Une majorité de Français a déjà consulté le web pour s’informer suite à un problème de santé : 60% l’ont ainsi déjà fait pour savoir ce dont ils souffraient,en particulier les femmes (66%) et les plus jeunes (81% pour les18-24ans). La moitié (49%) l’a quant à elle déjà fait pour savoir comme se soigner (53% chez les femmes, 61% chez les 18-24 ans).
Parmi les Français adeptes de cette prise d’information, il semble qu’Internet soit perçu comme une source d’information complémentaire de la traditionnelle visite chez un médecin. Pres que trois quarts d’entre eux (73%) disent en effet aller chercher des informations sur Internet pour se faire une première idée avant d’aller voir un généraliste, seuls 14% y allant pour savoir quels médicaments prendre sans aller consulter un médecin et 12% pour savoir quel type de médecin consulter...

...Une offre d’informations plutôt bien perçue

large confiance des français sur les informations disponibles sur Internet fev 2011 sondage csa pour orange terrafemina
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Si l’on exclut donc le passage à l’auto-médication, les Français semblent donc faire plutôt confiance aux informations médicales circulant sur Internet. Près de trois quarts d’entre eux (71%) pensent qu’elles sont de bonne qualité, seul un quart des Français (25%) pensant le contraire (38% chez ceux qui n’ont jamais consulté Internet pour un problème de santé, 40% chez les 18-24 ans et 37% chez les CSP+)...

2 tiers des français favorables au dmp fev 2011 sondage csa pour orange terrafemina
cliquer sur l'image pour l'agrandir

...Une majorité approuve en revanche le projet de dossier médical personnel lancé en décembre 2010. Près de deux tiers (65%) pensent que c’est une bonne idée car cela permet une meilleure coordination des soins entre médecins (79% des 60 ans et + et 78% des étudiants), un gros tiers (34%) pensant que c’est au contraire une mauvaise idée car c’est risqué de mettre ce type de données sur Internet (62% chez les ouvriers, 50% chez les 25-34 ans)... lire tout le PDF La santé à l'heure d'Internet : demain, l'automédication en ligne ? (vague 5) - Baromètre CSA / ORANGE / TERRAFEMINA -