Moteur de Recherche de l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

vendredi 12 novembre 2010

E-santé : KHRESMOI, projet européen d’envergure coordonné par HES-SO Valais Wallis

KHRESMOI medical information analysis & retrieval9 novembre 2010 - La HES-SO Valais Wallis s’est vu confier la coordination d’un très important programme européen FP7 de plus de 10 mios d’euros. Ce projet lancé récemment avec l’ensemble des partenaires à Vienne porte sur l’amélioration des recherches internet dans le domaine de la e-santé. C’est la première fois qu’une HES suisse se voit confier un projet de cette importance sur le plan européen.

Présentation des travaux de recherche en matière d’e-santé de la HES-SO Valais Wallis. L’institut d’informatique de la HES-SO Valais Wallis du Technopôle de Sierre est positionné dans la digitalisationdes services et celles-ci s’appliquent à différents domaines, notamment la e-santé. Fort d’une cinquantaine de collaboratrices et collaborateurs scientifiques, l’institut travaille en étroite collaboration avec l’Institut de recherche ICARE et l’IDIAP (Institut Dalle-Molle d’Intelligence artificielle).

Le projet Khresmoi

« Ce projet de recherche européen s’inscrit dans une suite de projets que nous développons depuis plusieurs années dans le domaine de la e-santé depuis 2007 », souligne Henning Müller, coordinateur européen de ce projet et professeur HES, collaborateur de l’Institut Informatique de gestion HES-SO Valais Wallis.
KHRESMOI-Knowledge Helper for Medical and Other Information Users, lancé début septembre 2010, s’étend sur quatre ans. Il se concentre sur la vérification de la qualité des documents médicaux en ligne ainsi que la prise en compte du niveau de connaissances des personnes recherchant des informations (grand public ou personnel médical). Il s’est fixé pour objectif de créer une plate-forme multilingue et multimodale de recherche et d’accès en ligne aux informations médicales. Outre la recherche multilingue de documents et d’images, les résultats de recherche doivent également comporter de courts résumés dans la langue utilisée par les personnes en quête d’informations. Contrairement à d’autres projets de e-santé, KHRESMOI se consacre à la masse d’informations médicales disponibles en ligne et de leurs liens avec des données de patients et non à la gestion de dossiers médicaux.
Le budget global de ce projet est de 10 mios d’euros sur 4 ans, dont 8.2 mios proviennent de l’Union européenne. Le consortium en charge du projet, s’appuie sur un partenariat mené avec douze institutions de neuf pays européens, six Hautes écoles, trois entreprises, un institut de recherche, 1 ONG et une association faîtière. Sur le plan national, le projet Khresmoi travaille notamment en partenariat avec la HES-SO Genève (HEG).

Les projets de la e-santé menés par HES-SO Valais Wallis

L’Institut d’informatique de la HES-SO // Valais Wallis se positionne depuis dix ans par ses compétences-clés, qui sont le développement de systèmes d’informations distribuées et la digitalisation des services. Les applications de ces nouvelles technologies sont multiples et particulièrement utiles dans des domaines comme la e-santé, la cyberadministration et l’internet de l’énergie... lien vers le PDF du communiqué de presse HES-SO (Haute École Spécialisée de Suisse Occidentale) Valais Wallis -

KHRESMOI vise à développer un système de recherche multilingue et multimodal donnant accès à de l’information et des documents biomédicaux, au travers des fonctionnalités suivantes :
  • Extraction efficace et automatique d’information à partir de documents biomédicaux, incluant des améliorations utilisant un approvisionnement par la foule (crowdsourcing) et un apprentissage actif, ainsi qu’une estimation automatique du niveau de confiance et d’expertise de l’utilisateur cible
  • Analyse automatique et indexation d’images médicales en 2D (Rayons X), 3D (IRM, CT), ainsi que 4D (IRMf)
  • Mise en relation de l’information extraite d’images et de textes biomédicaux non structurés ou à moitié structurés et de l’information structurée au sein de bases de données de connaissances.
  • Support de recherche inter-langue, incluant des requêtes multilingues, et retournant des extraits pertinents traduits automatiquement.
  • Set d’interfaces utilisateur adaptatives pour l’assister lors de la formulation de la requête et afficher les résultats de recherche au travers d’une visualisation ergonomique et interactive.
Le projet va naviguer entre plusieurs composants open source, qui seront intégrés dans une architecture innovante et ouverte pour offrir une recherche robuste et évolutive d’information biomédicale.

KHRESMOI
cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cas d’utilisation :

  • Le grand public veut un accès à de l’information médicale fiable et compréhensible dans sa langue maternelle.
  • Les médecins ont besoin de réponses précises et rapides – une recherche sur PubMed demande en moyenne 30 minutes, alors qu’ils ont typiquement 5 minutes à disposition. En outre, plus de 40% des recherches échouent à fournir de l’information pertinente.
  • Les radiologues croulent sous les images et ont besoin d’outils automatiques améliorés pour leurs analyses – dans les grands hôpitaux, plus de 100GB (dépassant les 100.000 images) sont produits tous les jours. Des groupes représentatifs des utilisateurs finaux sont disponibles pour des évaluations importantes, accessibles au travers d’un moteur de recherche médical avec 11.000 requêtes par jour, ainsi qu’une association professionnelle de 2.700 médecins et deux départements de radiologie avec 175 radiologues.

Impact attendu

  • Impact médical: Amélioration de l’accès à l’information médicale pour les médecins, de manière à ce qu’ils aient plus de temps pour parler aux patients et les traiter, en ayant toute l’information nécessaire pour le faire plus efficacement. Conversion de la quantité d’images radiologiques en une aubaine plutôt qu’une malédiction.
  • Impact scientifique: Fourniture de bases de données à grande échelles inexistantes actuellement pour le grand public et de scénarios réalistes sur lesquels évaluer les nouvelles technologies. Mise à disposition des techniques de pointe implémentées en logiciel open source.
  • Impact industriel: Amélioration de la stabilité, de la performance et des caractéristiques des produits existants open source, et de là, leur attractivité et leur pertinence pour un déploiement plus large.
  • Impact public: Le grand public pourra utiliser le moteur de recherche de Health on the Net, amélioré par la technologie KHRESMOI, relativement tôt dans le projet.