Moteur de Recherche de l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

jeudi 31 juillet 2008

Baromètre IAB-SRI, Investissements Publicitaires sur Internet, 1er semestre 2008 [TNS Media Intelligence] : Croissance dans la Santé

24 juillet 2008- L’Interactive Advertising Bureau France et le Syndicat des Régies Internet ont présenté conjointement ce jour les résultats de l’étude des investissements publicitaires sur Internet menée par TNS Media Intelligence, pour le premier semestre 2008. Cette étude inscrit définitivement Internet comme média au coeur des campagnes plurimédia. Avec un volume de plus de 1,8 milliards d’euros investis sur ce semestre, Internet affiche la plus forte progression des médias et constitue le moteur de croissance du marché français.
Le baromètre IAB-SRI enregistre une évolution soutenue du nombre d’annonceurs présents sur ce média qui attire 2 fois plus d’annonceurs que la télévision ou la radio et qui séduit toujours des
nouveaux annonceurs de tous secteurs...
...Le montant des investissements publicitaires bruts sur Internet s’élève à 1,8 milliards d’euros pour ce premier semestre contre 1,2 milliards d’euros à la même période en 2007.
Internet est le média qui connaît la plus forte progression avec une augmentation de 38,1% (vs
premier semestre 2007).
Contribuant à lui seul à 65% de la croissance plurimédia (contre 60% au premier semestre 2007), le média Internet continue à soutenir le marché publicitaire.
Internet représente ainsi sur ce premier semestre 14,7% des investissements publicitaires contre 10,8% pour le premier semestre 2007...


[cliquer sur l'image pour l'agrandir]

...La part de marché du média Internet est de plus en plus importante dans des secteurs tels que l’énergie (+6 points), l’immobilier (+5,3 points), les organismes humanitaires (+5,6 points) et la santé (+4,9 points)... Communiqué de Presse SRI (version PDF) - Communiqué de Presse PDF IAB France - PDF Présentation (39 pages) -

mercredi 23 juillet 2008

Le Forum des droits sur l’internet : Publication de la Recommandation « Commerce en ligne et produits de santé » du 30 juin 2008

Le 3 juillet 2008 - Le Forum des droits sur l’internet recommande un cadre maîtrisé pour la vente en ligne de produits de santé -
En France, le chiffre d’affaires des médicaments en officines s’élève à près de 20 milliards d’euros HT en 2007. Quant au secteur des dispositifs médicaux, il est caractérisé par sa forte variété et représente plus de 60 000 produits remboursables.
Avec le développement d’internet, le secteur de la santé doit faire face à des changements de ses modes de distribution. La vente en ligne de produits de santé, poussée par le droit communautaire mais aussi par la démocratisation de l’achat par internet qui touche désormais tous les secteurs, est aujourd’hui possible dans plusieurs États membres. En Allemagne, où la vente de médicaments est déjà autorisée en ligne, celle-ci représente 5 % du marché de l’automédication.
Pour autant, les produits de santé ne sont pas des produits comme les autres et la distribution de certains d’entre eux est encadrée et réservée à des professionnels qualifiés et compétents, qui garantissent aux patients la délivrance d’un produit adapté à leurs besoins et conforme aux exigences de santé publique.
Ces problématiques ont conduit l’ensemble des acteurs à réfléchir, au sein du Forum des droits sur l’internet et pendant plus d’un an, aux conditions d’une offre de produits de santé en ligne et aux moyens de lutter contre les activités illicites... Communiqué de Presse du Forum des droits sur l’internet (version PDF) - PDF Recommandation « Commerce en ligne et produits de santé » du 30 juin 2008 (69 pages) -

jeudi 17 juillet 2008

Recommandations du CNOM : déontologie médicale sur le Web santé

04 jun 2008 - Rapport adopté lors de la session du CNOM -
Le développement d'Internet dans le domaine de la santé et des soins touche de plus en plus largement, entre autres applications:

- les usagers qui cherchent des informations,
- et les médecins qui les leur fournissent.

En ce qui concerne les activités des médecins, on doit rappeler que les règles du code de déontologie médicale s'appliquent à tous les vecteurs d'information. Mais le Web pose des interrogations spécifiques, en raison de l'aspect protéiforme des informations que l'on y trouve - dont la pertinence ou la fiabilité sont parfois incertaines ou incontrôlables - et de l'anonymat relatif des sources que ce média permet.
Le Conseil national de l'Ordre des médecins a donc voulu actualiser et préciser les rapports qui avaient été consacrés à ce sujet en 2000 et 2001.

Le rapport qui suit a été adopté, pour diffusion, par le Conseil national de l'Ordre des médecins afin d'expliciter les applications du code de déontologie médicale à l'usage des médecins (PDF : recommandations déontologie médicale sur le Web) :

- qui interviennent sur des sites web de santé destinés au public,
- ou qui souhaitent créer leur site professionnel personnel et y présenter leur activité.
- ou dont les structures dans lesquelles ils travaillent ou avec lesquelles ils coopèrent ont un site web ouvert vers le public... Communiqué de Presse du CNOM -

mercredi 2 juillet 2008

SNITEM - Technologies médicales et NTIC : combler le retard

Paris, le 25 juin 2008 – Télédiagnostic, système d’information hospitalier, gestion de l’information patients, téléchirurgie, dispositifs implantables communicants, les interactions entre technologies médicales et technologies de l’information et de la communication sont aujourd’hui nombreuses et fréquentes. Signe de cette convergence incontournable, le 24 juin 2008, lors de son assemblée générale annuelle, le SNITEM a décidé d’ouvrir ses portes à l’ensemble des acteurs issus des NTIC impliqués dans l’eSanté. S’agissant, notamment de la télémédecine, le SNITEM demande la mise en application immédiate de la loi d’août 2004 pour assurer le déploiement effectif des TIC Santé... lire le PDF du Communiqué de Presse du SNITEM -