Moteur de Recherche de l'Industrie Pharmaceutique [websites sélectionnés]

Loading

Archives du blog

mercredi 29 octobre 2008

Orange Healthcare : Résultats d’une enquête Ipsos : Regards croisés médecins / grand public sur les enjeux de la santé

Paris, 28 octobre 2008 - En France, citoyens et médecins ne partagent pas les mêmes points de vue sur les enjeux de santé. En septembre, Ipsos a réalisé pour le compte d’Orange une enquête afin de déterminer, à travers ce regard croisé patients-médecins, comment les pratiques de santé évoluent en intégrant progressivement les technologies de l'information et de la communication (TIC)...

...Les chiffres clés du baromètre 2008 Ipsos sur la e-santé

->Dresser l’état des lieux des perceptions et des usages des TIC en matière de santé s’est donc fait en croisant les regards des patients et des médecins :
  • 44% des médecins et 56% du grand public s’inquiètent des conditions de vieillissement de la population
  • 76% des médecins et 85% du grand public pensent que les nouvelles technologies vont devenir essentielles dans le domaine de l’hospitalisation à domicile
  • 33% du grand public a recours à Internet pour situer géographiquement un professionnel de santé
  • 46% du grand public acceptant de consacrer une partie de son budget personnel à la santé estiment qu’il est utile de le faire pour favoriser le maintien à domicile
  • 61% des médecins confient utiliser Internet pour "alléger leurs tâches administratives" en 2008, contre 56% en 2007
  • 36% des médecins ont recours à Internet pour "obtenir des informations relatives à leurs patients" en 2008, contre 29% en 2007

Principaux enseignements

->La réactualisation à l’échelle française de cette vaste enquête entamée en 2007 apporte quatre principaux enseignements :
  • de manière générale, l’écart de perception entre les deux populations, grand public d'une part et médecins d'autre part, reste particulièrement important en France
  • les Français, et les médecins en particulier, s’inquiètent du niveau d'augmentation des dépenses de santé
  • l'apport des TIC dans le domaine de la santé est évalué de manière très positive, tant par le grand public que par les médecins
  • encore circonscrit à la recherche d'informations d'ordre pratique ou médical, l’usage d'Internet par le grand public et les médecins est amené à s’élargir dans les prochaines années à de nouvelles fonctionnalités, telles que la consultation en ligne du bilan de santé ou la simplification des phases de prise de rendez-vous et de suivi du patient...

mercredi 22 octobre 2008

France Numérique 2012 : Technologies de l'Information et la Communication et Santé

Plan de développement de l’économie numérique “France Numérique 2012” présenté le 20 octobre 2008 -
Extrait concernant le secteur médical :
"...3.12 Déployer les TIC au service de la santé et du bien être
La révolution numérique dans le monde de la santé n’en est qu’à ses débuts. La production, la diffusion et le partage des informations sont en effet au cœur du fonctionnement du monde de la santé. Leur numérisation, certes encore partielle, ouvre des perspectives considérables. Qu’il s’agisse de personnes âgées, fragiles, handicapées, de malades à leur domicile, tous ont besoin de ces technologies pour pallier des défaillances, garder un lien social, se faire aider, et tout simplement mieux vivre. Ainsi, chacun de nous est préoccupé par l’état de sa santé et peut chercher à améliorer son bien être. Il est donc de la responsabilité des pouvoirs publics de promouvoir et de faciliter la diffusion des technologies numériques afin d’en optimiser les effets, notamment pour la qualité des soins, le meilleur accès et le meilleur accompagnement aux soins dans le domaine sanitaire ou médico-social, et pour favoriser le maintien à domicile des personnes. Des projets en cours, visent en particulier à faciliter l’accès des patients à l’information de santé, à promouvoir le partage de données de santé entre professionnels de santé (mutualisation de l’expertise) et avec les patients et à développer des projets dans le domaine des gérontotechnologies et de la télésurveillance.
L’ambition du Gouvernement est de généraliser les systèmes d’information de santé dans un schéma cohérent.
Le déploiement des systèmes d’informations hospitaliers, les systèmes d’information des professionnels libéraux et le dossier médical personnel (DMP) s’inscrivent également dans cette démarche stratégique. Les pouvoirs publics ont vocation à impulser et à accompagner l’informatisation des processus de prise en charge dans les établissements de santé et préparer la généralisation des outils d’aides à la décision clinique. Il s’agit de mettre à la disposition des médecins, des paramédicaux et des professionnels du secteur médico-social, les outils modernes permettant d’optimiser les processus de soins et de décisions médicales et d’améliorer les chances et les conditions de vie des personnes fragiles. En ce qui concerne les patients, il s’agit, par voie télématique, de leur proposer une assistance d’information et d’orientation en ligne sur l’offre de soins permettant un choix éclairé de prise en charge médicale.

Le Gouvernement s’est donné comme objectif d’offrir un service de dossier médical personnel, à tous les citoyens et tous les professionnels de santé qui le souhaiteraient, pour 2012.
Action n°132 : Mettre en place à l’horizon 2012 un service de dossier médical personnel.
- Définir les formats interopérables des données et des métadonnées de santé.
- Mettre en place un cadre national de recueil et d’échange des données de santé assurant leur confidentialité, leur intégrité et leur authenticité, et leur conservation pérenne.
- Définir un référentiel d’interopérabilité dans le domaine de la santé adapté notamment aux contraintes d’identification des patients et des professionnels.
L’objectif est aussi de développer des applications et des services utilisant les données de santé pour faciliter le travail des professionnels et répondre aux besoins des patients. C’est le cas notamment des applications de télésanté développées pour les services de maintien des patients à domicile. Ces projets ne peuvent se développer qu’à trois conditions :
- ils doivent répondre à des besoins concrets ;
- ils doivent mériter la confiance des utilisateurs ;
- ils doivent être menés sur la base d’une convergence entre les attentes des patients et des personnels soignants et les offres industrielles, en vue de fournir des prestations de qualité à un coût acceptable par toutes les parties.
Le Gouvernement doit promouvoir le développement de la télésanté (télésurveillance, télédiagnostic, télé expertise..) dans un cadre pluriannuel.
Action n°133 : Développer les services de télésanté et de bien être.
- Procéder aux évaluations des expérimentations locales en matière de télémédecine sur quelques exemples de maladies chroniques se prêtant bien à un suivi distant (maladies cardio-vasculaires, diabète).
- Promouvoir en lien avec la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), une réflexion prospective et des programmes de recherche y compris au plan international, favorisant l’évolution et la modernisation des politiques dans le champ de la gérontologie et du handicap.
- Procéder aux évaluations des expérimentations locales en matière de télésanté, notamment en direction des seniors et des personnes fragiles d’une part, et des territoires à faible densité médicale d’autre part, et tirer partie de ce bilan pour favoriser leur extension.
- Inciter les industriels à participer à la définition des standards internationaux les mieux adaptés, puis les appliquer, dans la mise en œuvre des TIC santé et dépendance.
- Construire un cadre juridique de responsabilité et les modèles économiques associés à la mise en œuvre de nouvelles pratiques de télésanté.
- Mener une étude d’évaluation de l’opportunité d’équiper certains établissements de postes de télémédecine (centres pénitentiaires, établissements isolés)..."

mercredi 15 octobre 2008

Les 10 termes médicaux et pharmaceutiques les plus recherchés sur Internet en août 2008


Ces mots clés concernent des informations ou des traitements contre l'impuissance, la dépression, l'obésité, les infections et la douleur.
source : ClickZ -

mercredi 8 octobre 2008

Congrès Marketing et Communication Pharmaceutique Online, à Boston, 23 & 24 Octobre 2008

Les 23 & 24 Octobre 2008 se tiendra à Boston le 3ème Salon du Marketing et de la Communication Pharmaceutique sur Internet (3rd eCommunication & Online Marketing Summit) avec au programme :
- Resource Allocation and Multi-Channel Integration,

- Physician Relationship Marketing and eDetailing,

- Talking with your patients through Web 2.0 and New Media,

- Search Engine Optimization and PPC Marketing,

- Web Analytics and eMeasurements across channels.
source : eyeforpharma.com -

mercredi 1 octobre 2008

Conférence "Pharmaceutical Search Engine Marketing" [Référencement Pharmaceutique sur Internet], à Boston le 22 Octobre 2008

Le 22 octobre 2008 se tiendra à Boston, une journée consacrée au référencement sur Internet (Search Engine Marketing) pour l'industrie Pharmaceutique (présentation des stratégies les plus efficaces pour augmenter la visibilité des marques sur Internet et maximiser le retour sur investissement des campagnes marketing en ligne)
Sont annoncés : Yahoo Health, Google, Manhattan Research, Avenue A Razorfish, Johnson & Johnson, Genzyme...

mercredi 24 septembre 2008

Classement européen des websites de l'industrie pharmaceutique en 2008, en fonction de la fréquentation

Selon Manhattan Research, 157 millions d'Européens auront recherché de l'information médicale sur Internet en 2008 et voici le Top Ten des laboratoires pharmaceutiques, établi en fonction de la fréquentation de leurs websites en Europe :

Top 10 Global Pharmaceutical Corporate Sites
Ranked by Number of European Consumer Visitors (Position. Company)
1. Bayer
2. Roche
3. Pfizer
4. Novartis
5. Johnson & Johnson
6. GlaxoSmithKline
7. Sanofi-Aventis
8. Schering AG [devenu Bayer Schering Pharma AG]
9. Boehringer Ingelheim
10. AstraZeneca

Source: Communiqué de Presse en anglais Cybercitizen® Health Europe v8.0, Manhattan Research, LLC -

mercredi 17 septembre 2008

Top 10 des websites de médicaments les plus visités en 2008

Manhattan Research publie la liste des sites de médicaments les plus visités par les médecins aux USA en 2008 :


1. Januvia (type 2 diabetes)

2. Actos (type 2 diabetes)

3. Chantix (smoking cessation)

4. Gardasil (some strains of the HPV virus)

5. Actonel (osteoporosis)

6. Vytorin (high cholesterol)

7. Amitiza (chronic idiopathic constipation)

8. Byetta (type 2 diabetes)

9. Avandia (type 2 diabetes)

10. Aciphex (heartburn and acid reflux disease)

mercredi 10 septembre 2008

L'audience des sites d'information médicale a augmenté 4 fois plus vite que l'audience générale d'Internet aux Etats-Unis en Juillet 2008

21% de visiteurs en plus sur l'Internet santé aux USA en Juillet 2008 (69 millions) comparé à Juillet 2007 (56 millions), soit une progression 4 fois plus importante que l'audience générale d'Internet (+5% avec 189 millions de visiteurs en Juillet 2008 et 180 millions en Juillet 2007), selon une étude réalisée par la société comScore.
cliquer sur l'image pour l'agrandir (*remarque les chiffres d'AOL Health pis en compte pour Juillet 2007 sont ceux d'AOL Body)

Un site médical grand public comme Revolution Health Network connait une croissance sur cette période de +182%, RIGHTHEALTH.COM (KOSMIX) +154%, AOL Health +88% et Everyday Health +63%. Dans le même temps, le site gouvernemental National Institutes of Health (NIH) perd 14 points d'audience.

jeudi 4 septembre 2008

Affichez en direct dans votre navigateur Internet le statut HONcode d'un site web santé

La barre HONcode est un outil intégrable directement au navigateur pour visualiser si un site est certifié tout en surfant sur Internet : sa partie plug-in HONcode Status, disponible pour les dernières versions de Firefox (0.7 - 3.0) et Internet Explorer ( 5 et +), vérifie automatiquement le statut de la certification du site Internet consulté. Le logo HONcode s'affiche en couleur (rouge) si le site Internet respecte les principes du HONcode.

Logo site certifié HONcode sous Internet Explorer

Logo non-certifié HONcode sous Internet Explorer

Logo site non-certifié HONcode sous Firefox

Logo site certifié HONcode sous Firefox

jeudi 28 août 2008

83% des patients déclarent visiter des websites d'information médicale

D'après Nielsen Online, 83% des patients (ayant répondu à l'étude) ont visité des sites d'information santé sur Internet. Cependant ils n'utilisent pas forcément les moteurs de recherche pour trouver cette information, mais se connectent directement sur les websites médicaux qu'ils connaissent déjà.
A noter, que ces visites sont faites en complément de la consultation chez le médecin.

mercredi 13 août 2008

GigaWaM & Europe : satisfaire le besoin en accès haut débit pour e-santé et télémédecine

[Date: 2008-08-08] - Aujourd'hui, dans un contexte de haute technologie, tout se passe en ligne. Il est désormais possible de gérer son compte en banque, de remplir sa déclaration d'impôts, et même de faire ses courses, grâce à l'amélioration considérable du débit des connexions Internet. Mais plus le trafic augmente, plus les encombrements sont sérieux Le projet européen GigaWaM a reçu 3 millions d'euros de l'UE afin de moderniser l'accès haut débit des particuliers et se débarrasser des «bouchons» une bonne fois pour toutes.

La nécessité d'un accès Internet plus rapide semble être une quête sans fin. Plus on trouve de biens et de services en ligne, plus les gens utilisent Internet, ce qui augmente le trafic. C'est la raison de l'importance de certains projets financés par l'UE, tels que GigaWaM (Gigabit access passive optical network using wavelength division multiplexing).

GigaWaM promet d'améliorer la société ainsi que la vie des européens de diverses façons. Il devrait faciliter l'accès à un plus large éventail de services, améliorer l'accès à la télémédecine, à la santé en ligne (e-santé) et à l'apprentissage en ligne (e-learning), et combler l'écart entre les zones rurales et urbaines, ainsi qu'entre l'est et l'ouest de l'Europe... lire le communiqué de presse Cordis (
service communautaire européen d’information sur la recherche et le développement) -

mercredi 6 août 2008

Notoriété d’une marque et marketing pharmaceutique on-line

23 juillet 2008 - Selon comScore, la notoriété d'une marque pharmaceutique est plus élévée (+20%) chez les patients et prospects qui ont visité le site Internet du laboratoire ou du produit concerné; les campagnes publicitaires et bannières sont moins performantes même si elles obtiennent aussi de bons résultats (+4% et +9.5%)... lire (en anglais le communiqué de presse comScore du 23 juillet 2008 - (traduction française par Google Translate)


Pour obtenir ces visites, il faut mettre en place, une stratégie de Search Marketing ou Référencement sur Internet efficace -

jeudi 31 juillet 2008

Baromètre IAB-SRI, Investissements Publicitaires sur Internet, 1er semestre 2008 [TNS Media Intelligence] : Croissance dans la Santé

24 juillet 2008- L’Interactive Advertising Bureau France et le Syndicat des Régies Internet ont présenté conjointement ce jour les résultats de l’étude des investissements publicitaires sur Internet menée par TNS Media Intelligence, pour le premier semestre 2008. Cette étude inscrit définitivement Internet comme média au coeur des campagnes plurimédia. Avec un volume de plus de 1,8 milliards d’euros investis sur ce semestre, Internet affiche la plus forte progression des médias et constitue le moteur de croissance du marché français.
Le baromètre IAB-SRI enregistre une évolution soutenue du nombre d’annonceurs présents sur ce média qui attire 2 fois plus d’annonceurs que la télévision ou la radio et qui séduit toujours des
nouveaux annonceurs de tous secteurs...
...Le montant des investissements publicitaires bruts sur Internet s’élève à 1,8 milliards d’euros pour ce premier semestre contre 1,2 milliards d’euros à la même période en 2007.
Internet est le média qui connaît la plus forte progression avec une augmentation de 38,1% (vs
premier semestre 2007).
Contribuant à lui seul à 65% de la croissance plurimédia (contre 60% au premier semestre 2007), le média Internet continue à soutenir le marché publicitaire.
Internet représente ainsi sur ce premier semestre 14,7% des investissements publicitaires contre 10,8% pour le premier semestre 2007...


[cliquer sur l'image pour l'agrandir]

...La part de marché du média Internet est de plus en plus importante dans des secteurs tels que l’énergie (+6 points), l’immobilier (+5,3 points), les organismes humanitaires (+5,6 points) et la santé (+4,9 points)... Communiqué de Presse SRI (version PDF) - Communiqué de Presse PDF IAB France - PDF Présentation (39 pages) -

mercredi 23 juillet 2008

Le Forum des droits sur l’internet : Publication de la Recommandation « Commerce en ligne et produits de santé » du 30 juin 2008

Le 3 juillet 2008 - Le Forum des droits sur l’internet recommande un cadre maîtrisé pour la vente en ligne de produits de santé -
En France, le chiffre d’affaires des médicaments en officines s’élève à près de 20 milliards d’euros HT en 2007. Quant au secteur des dispositifs médicaux, il est caractérisé par sa forte variété et représente plus de 60 000 produits remboursables.
Avec le développement d’internet, le secteur de la santé doit faire face à des changements de ses modes de distribution. La vente en ligne de produits de santé, poussée par le droit communautaire mais aussi par la démocratisation de l’achat par internet qui touche désormais tous les secteurs, est aujourd’hui possible dans plusieurs États membres. En Allemagne, où la vente de médicaments est déjà autorisée en ligne, celle-ci représente 5 % du marché de l’automédication.
Pour autant, les produits de santé ne sont pas des produits comme les autres et la distribution de certains d’entre eux est encadrée et réservée à des professionnels qualifiés et compétents, qui garantissent aux patients la délivrance d’un produit adapté à leurs besoins et conforme aux exigences de santé publique.
Ces problématiques ont conduit l’ensemble des acteurs à réfléchir, au sein du Forum des droits sur l’internet et pendant plus d’un an, aux conditions d’une offre de produits de santé en ligne et aux moyens de lutter contre les activités illicites... Communiqué de Presse du Forum des droits sur l’internet (version PDF) - PDF Recommandation « Commerce en ligne et produits de santé » du 30 juin 2008 (69 pages) -

jeudi 17 juillet 2008

Recommandations du CNOM : déontologie médicale sur le Web santé

04 jun 2008 - Rapport adopté lors de la session du CNOM -
Le développement d'Internet dans le domaine de la santé et des soins touche de plus en plus largement, entre autres applications:

- les usagers qui cherchent des informations,
- et les médecins qui les leur fournissent.

En ce qui concerne les activités des médecins, on doit rappeler que les règles du code de déontologie médicale s'appliquent à tous les vecteurs d'information. Mais le Web pose des interrogations spécifiques, en raison de l'aspect protéiforme des informations que l'on y trouve - dont la pertinence ou la fiabilité sont parfois incertaines ou incontrôlables - et de l'anonymat relatif des sources que ce média permet.
Le Conseil national de l'Ordre des médecins a donc voulu actualiser et préciser les rapports qui avaient été consacrés à ce sujet en 2000 et 2001.

Le rapport qui suit a été adopté, pour diffusion, par le Conseil national de l'Ordre des médecins afin d'expliciter les applications du code de déontologie médicale à l'usage des médecins (PDF : recommandations déontologie médicale sur le Web) :

- qui interviennent sur des sites web de santé destinés au public,
- ou qui souhaitent créer leur site professionnel personnel et y présenter leur activité.
- ou dont les structures dans lesquelles ils travaillent ou avec lesquelles ils coopèrent ont un site web ouvert vers le public... Communiqué de Presse du CNOM -

mercredi 2 juillet 2008

SNITEM - Technologies médicales et NTIC : combler le retard

Paris, le 25 juin 2008 – Télédiagnostic, système d’information hospitalier, gestion de l’information patients, téléchirurgie, dispositifs implantables communicants, les interactions entre technologies médicales et technologies de l’information et de la communication sont aujourd’hui nombreuses et fréquentes. Signe de cette convergence incontournable, le 24 juin 2008, lors de son assemblée générale annuelle, le SNITEM a décidé d’ouvrir ses portes à l’ensemble des acteurs issus des NTIC impliqués dans l’eSanté. S’agissant, notamment de la télémédecine, le SNITEM demande la mise en application immédiate de la loi d’août 2004 pour assurer le déploiement effectif des TIC Santé... lire le PDF du Communiqué de Presse du SNITEM -

mercredi 25 juin 2008

Relance du Dossier Médical Personnalisé (DMP)

[ 23 juin 2008 ] Dans le cadre de la relance du dossier médical personnalisé, Roselyne Bachelot-Narquin s’est rendue à l’hôpital européen Georges Pompidou qui conduit une expérimentation sur le dossier patient numérique. Cet outil qui peut être exploité par l’ensemble du corps médical, permet de conserver et d’échanger des données essentielles liées à la santé des patients : vaccins, traitements, hospitalisations, examens biologiques…

Finis les actes jugés inutiles ou redondants, le DMP est un nouvel instrument au service de la qualité des soins qui ouvrira une nouvelle ère de l’informatique médicale. Ce partage d’information favorisera aussi la coopération entre les professionnels de santé, qui constitue un autre axe de l’action menée par Roselyne Bachelot-Narquin depuis plus d’un an.

Enfin, le DMP permettra aussi de replacer le patient au cœur du parcours de soin faisant de lui un acteur de sa propre santé, informé et impliqué. Selon les mots de la ministre, « l’accès aux données médicales est un droit. Avec le DMP, ce droit deviendra une réalité ».

Finis les actes jugés inutiles ou redondants, le DMP est un nouvel instrument au service de la qualité des soins qui ouvrira une nouvelle ère de l’informatique médicale. Ce partage d’information favorisera aussi la coopération entre les professionnels de santé, qui constitue un autre axe de l’action menée par Roselyne Bachelot-Narquin depuis plus d’un an.

Enfin, le DMP permettra aussi de replacer le patient au cœur du parcours de soin faisant de lui un acteur de sa propre santé, informé et impliqué. Selon les mots de la ministre, « l’accès aux données médicales est un droit. Avec le DMP, ce droit deviendra une réalité ».

Source & Liens : Communiqué de Presse du 23 juin 2008 - discours à l'HEGP -

mercredi 18 juin 2008

A propos de MOBILE HEALTH

MOBILE HEALTH est une association créée pour les professionnels de santé. Elle met à profit la convergence des technologies nomades et l'internet mobile pour leur proposer un nouveau canal d'information, d'investigation, d'évaluation et de formation.

Grâce à sa plateforme communautaire MOBILE HEALTH 2.0, l'association MOBILE HEALTH innove et adapte les nouvelles technologies aux besoins de ces professionnels, en mettant à leur disposition des outils et des contenus adaptés à leurs attentes.
(en partenariat avec VIDAL, DOCTEURW.COM, LES EDITIONS SCIENTIFIQUES L&C, AUTOMESURE.COM, EDITIONS IMOTHEP MS, RECHERCHECLINIQUE.COM).

L'internet mobile permet aujourd'hui aux membres de l'association de partager l'information en temps réel et de mettre en commun leurs compétences, n'importe où, n'importe quand.

Le Contexte de Mobile Health :

L’environnement de la santé est aujourd’hui en pleine mutation :
Démographie médicale, déremboursements, génériques, perte d’attractivité de la R&D, Charte de la Visite Médicale, rapport de l'IGAS, DMP, Médecins Référents, obligations réglementaires de Formation Médicale Continue (FMC) et d’Évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP), contribution active des Associations de patients, forte implication des Assureurs de Santé et des divers organismes payeurs, impact d'internet sur la recherche et l'accès aux informations médicales, etc.

Dans le même temps, les attentes et les obligations des professionnels de santé sont de plus en plus nombreuses et complexes :

  • Manque de disponibilité des médecins et baisse de la démographie médicale
  • Besoin de disposer en temps réel d'informations pertinentes et actualisées
  • Nécessité d'une formation médicale continue conforme aux recommandations
  • Renforcement des critères d’évaluation et d'analyse des pratiques professionnelles
  • Demande croissante des Autorités pour disposer de données collectées « in situ »
  • Adaptation des stratégies médico-marketing des industriels des sciences de la vie

C'est dans cet environnement complexe et multipolaire que s'inscrit la démarche de l'association MOBILE HEALTH :
En effet, l'essor des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC), et plus particulièrement de l'Internet mobile, offre aujourd'hui l'opportunité de faciliter l'accès immédiat et permanent à de nombreuses sources d'informations, la possibilité de les partager et de les analyser, et surtout l'occasion de mettre plus facilement en relation l'ensemble des acteurs du système de santé.

source : liens pages "le contexte" et "accueil" du site Mobile Health ( en ligne le 18 juin 2008) -

mercredi 11 juin 2008

Evolution de l'audience de l'Internet Santé en France en avril 2008, selon Médiamétrie

29 mai 2008 - Les internautes en France ont de plus en plus recours à Internet pour obtenir des
informations sur les problématiques liées à la santé et au bien-être. En effet les sites de cette
catégorie ont enregistré la plus forte progression en un an. Cette croissance traduit la forte
progression des acteurs déjà établis mais aussi l’émergence de nouveaux sites. En un
an, le nombre de sites de plus de 100 000 visiteurs uniques est passé de 25 à 34 sites.

[cliquez sur l'image pour l'agrandir]

Près de 10 millions d’internautes (9 578 000) ont consulté au moins un site de santé,
fitness et nutrition en avril 2008, soit 53% de plus en un an. C’est la plus forte progression
du mois en audience par rapport à avril 2007. C’est également la plus forte progression du
mois en termes de couverture : en effet près d’un internaute sur 3 a consulté au moins un
site de santé et bien-être en avril 2008 (33%) alors qu’ils étaient à peine un sur 4 (23,8%) en
avril 2007.

vendredi 30 mai 2008

La santé et les Assises du Numérique 2008

Parmi les 27 pistes de travail des Assises du Numérique (mai - juin 2008), on trouve le médical et voici des extraits du PDF (page 21) :

3.4. Déployer les TIC au service de la santé
Enjeux et contexte...
...

Ces projets visent en particulier à faciliter l’accès des patients à l’information de santé, à promouvoir le partage de données de santé entre professionnels de santé et avec les patients, et à développer des applications et des services utilisant les données de santé pour faciliter le travail des professionnels et répondre aux besoins des patients. C’est le cas
notamment des applications de télésanté....
... Premières mesures soumises au débat :
- Faciliter l’accès à l’information et aux connaissances sanitaires, (...Favoriser l’accès des citoyens à des sources de qualité sur la santé au moyen notamment d’un référencement des sites fiables et de qualité...)
- Offrir un service de dossier médical personnel partagé à tous les citoyens et tous les professionnels de santé,
- Améliorer l’offre et la qualité des soins,
- Développer les services de maintien des patients à domicile, ( ...Assurer le développement de la télésanté (télésurveillance, télédiagnostic, télé expertise..)...

source : (PDF) Les 27 pistes de travail -


jeudi 22 mai 2008

Video du lancement officiel Google Health, données médicales personnelles sécurisées en ligne

Le 19 mai 2008, Google a annoncé le lancement de Google Health qui permet aux patients de stocker et gérer leur données médicales sécurisées en ligne (PHR - Personal Health Record) pour les partager avec les professionnels de santé et d'en disposer à tout moment, y compris en déplacement. De plus, Google Health détecte les interactions médicamenteuses, permet de chercher des médecins et hôpitaux etc...
Voici la video officielle (en anglais) présente sur The Google Channel (YouTube) et qui contient la présentation de Google Health (remarque : la video dure 2 H 10 mais la partie santé commence à la 82ème minute et se prolonge jusqu'à la fin) :





mercredi 14 mai 2008

PasseportSanté.net, portail santé francophone au Canada

La mission de PasseportSanté.net, Portail Médical du Québec, est d'offrir au grand public des renseignements et des solutions pratiques, fiables, et accessibles, sur la promotion de la santé, la prévention de la maladie, et l'utilisation judicieuse des médecines alternatives et complémentaires en conjonction avec la médecine classique : On y trouve un index des troubles et maladies, un moteur de recherche, un forum de discussion, des dossiers thématiques, une bibliothéque... PasseportSanté.net est certifié HONcode.

mercredi 7 mai 2008

Collaboration HAS HONcode : le moteur de recherche des sites certifiés

Pour rechercher de l'information médicale sur les sites santé titulaires de la certification HONcode (Health On the Net) et HAS (Haute Autorité de Santé), vous pouvez utiliser le lien ci-dessous qui pointe vers le moteur :
HONcode France : Chercher parmi les sites web de confiance en France -

mercredi 30 avril 2008

Etude sur l'utilisation de l'Internet et de la santé en ligne par les médecins européens

25/04/2008 - ... Selon une étude comparative sur l‘utilisation des TIC par les médecins généralistes en Europe ( 'Benchmarking ICT use among General Practitioners in Europe' ), dont les résultats sont présentés aujourd’hui par la Commission, les applications de santé en ligne sont de plus en plus courantes dans les cabinets médicaux. Toutefois, selon les pays, des différences considérables subsistent, sur le plan de la disponibilité de ces applications comme sur celui de leur utilisation. Par exemple, si environ 70% des médecins européens utilisent l’internet et 66% se servent d’un ordinateur pour les consultations, on constate des variations énormes d'un pays à l’autre. Ainsi, c’est au Danemark que le taux de pénétration du haut débit chez les généralistes est le plus élevé (91%) et en Roumanie qu’il est le plus bas (environ 5%)…

dans quel but les médecins européens utilisent-ils Internet ? (cliquer sur l'image pour l'agrandir)


…L’enquête montre que c’est dans les pays où la situation en matière de connectivité et d’accès aux TIC est la plus favorable que ces technologies sont les plus susceptibles d’être utilisées à des fins professionnelles. Par exemple, au Danemark, pays d’Europe ou le taux de disponibilité de l’internet à haut débit est le plus élevé, le courrier électronique constitue un mode de communication habituel entre médecins et patients dans environ 60% des cabinets, alors que la moyenne, dans l’UE, n’est que de 4%…


relation entre patient et médecin en Europe et recherche d'information médicale sur Internet
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

…Les résultats de l’enquête montrent aussi dans quels secteurs l’utilisation des TIC pourrait être améliorée ou intensifiée. C’est le cas notamment des prescriptions en ligne, qui ne sont pratiquées que par 6% des généralistes européens. Ce type de prescription n’est largement répandu que dans trois États membres, le Danemark (97%), les Pays-Bas (71%) et la Suède (81%).


Comparaison du taux d'équipement ( France vs Europe) : Ordinateur, Internet et Haut-Débit

La télésurveillance, qui permet aux médecins d’assurer à distance le suivi de l’évolution de la maladie d’un patient ou la gestion d’une affection chronique, n’est utilisée qu'en Suède (où 9% des médecins proposent ce type de service), aux Pays-Bas et en Islande (3% des médecins, dans ces deux pays). La Commission a l’intention de présenter, dans le courant de l’année, un rapport sur le potentiel et le développement de la télémédecine...

source : Communiqué de Presse Commission européenne - liens vers PDF de l'étude 'Benchmarking ICT use among General Practitioners in Europe' -

mercredi 23 avril 2008

L’information sur Internet a un impact positif sur la relation médecin-patient, selon un sondage de Léger Marketing publié par l’AMQ

(Montréal, le 18 avril 2008) - Un "Sondage auprès des omnipraticiens et spécialistes sur l’évolution de la relation médecins – patients au Québec" réalisé par Léger Marketing à la demande de l’Association médicale du Québec (AMQ) révèle que :
- La grande majorité des médecins sondés (95%) estiment que les patients sont mieux informés sur leur état de santé qu’il y a 15 ou 20 ans et 71% croient que le libre accès à l’information sur Internet a un impact positif sur la relation médecin-patient.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

- Effectivement, selon les résultats obtenus auprès de la population générale, 90% des répondants recherchent de l’information avant une consultation médicale et parmi ces derniers, 81% ont recours à des sites Internet spécialisés en santé.

cliquer sur l'image pour l'agrandir

- De plus, parmi les médecins qui jugent que les patients sont mieux informés qu’autrefois, 80% considèrent que cette information est un atout pour les médecins et 74% pensent qu’elle est pertinente.

vendredi 18 avril 2008

Hit Paris 2008, Health Information Technologies, Congrès Européen des Systèmes d’Information de Santé

Dans le cadre d’HOPITAL EXPO-INTERMEDICA 2008 est organisé Hit Paris 2008, la deuxième édition du congrès européen des Systèmes d’Information de Santé, du 27 au 30 mai 2008 à Paris Expo - Porte de Versailles - Hall 1...
...Au programme : Dossier médical partagé, Tarification à l'activité, dématérialisation des échanges avec l'Assurance maladie, Classification commune des actes médicaux, Parcours de soins, Circuit du médicament... Tous les chantiers politiques de santé intègrent un volet de développement des systèmes d'information...
... Le congrès Hit Paris 2008 propose aux professionnels de santé 45 sessions de formation, élaborées en coordination avec un Comité de pilotage et sous l'égide d’un Comité scientifique pluridisciplinaire, autour de 3 thématiques directrices :
• Processus de soins et technologies de l'information
• Performance et pilotage opérationnel des organisations
• Gouvernance du système d'information de santé
Explications d’experts, outils et méthodologies, témoignages de professionnels et retours d’expérience… Il offre à 1500 congressistes concernés les clés pour comprendre les implications des systèmes d’information de santé et conduire la modernisation des soins... lire le PDF du communiqué de presse Hit Paris -

jeudi 17 avril 2008

La montée en puissance de l'Internet Santé

Voici un article publié dans L'Expansion et intitulé "Comment Internet veut prendre en main votre santé" :
"Dans la lignée de sites spécialisés comme Doctissimo, les géants d’internet se préparent à investir le secteur de la santé. Le ministère, qui tarde à déployer le dossier médical personnel, cherche à encadrer cette « e-santé ».

Google et Microsoft aux Etats-Unis, Lagardère et Orange en France : ils en font tous un axe fort de développement. Ces derniers jours, deux événements sont venus confirmer le poids important que tend à prendre la santé sur internet et dans les nouvelles technologies. Le Cebit de Hanovre, le plus grand rassemblement high tech au monde, s’est ainsi achevé dimanche en accueillant le salon « Telehealth », qui présentait les « dernières évolutions dans le domaine des soins médicaux informatisés ». Peu avant, une conférence « Health 2.0 » se tenait à San Diego en Californie pour discuter des avancées de la santé sur internet..." Lire l'article de L'Expansion du 12 Mars 2008 -

mercredi 16 avril 2008

Télésanté, le portail santé dans les Pays de la Loire

Projet et de l'équipe Télésanté Pays de la Loire :
Mis en ligne le 17 avril 2007, le portail Télésanté Pays de la Loire concrétise le projet régional de plateforme de télésanté dans les Pays de la Loire.
La plateforme régionale Télésanté Pays de la Loire poursuit les objectifs suivants :
  • Favoriser au niveau régional :
    - l'information des usagers du système de santé,
    - les échanges électroniques d'informations médicales entre professionnels de santé via une messagerie sécurisée et des outils de travail collaboratif,
    - le suivi transversal des patients dans le cadre des réseaux de santé,
    - la capitalisation des connaissances pour les professionnels de santé.

  • Concevoir, héberger et déployer une solution technique :
    - interopérable avec les systèmes d'information de santé hospitaliers et libéraux,
    - ergonomique facilitant l'accessibilité aux différents services en ligne,
    - évolutive,
    - sécurisée permettant l'échange de données médicales,- garantissant une authentification unique au portail sécurisé et à l'ensemble des sites partenaires...

04 avril 2008 (Ouest-France) : Les médecins échangent sur le net avec Télésanté
...Fini la paperasse. Un labo d'analyses envoie par e-mail les résultats d'un patient à son généraliste en quelques secondes. Autre possibilité : à peine le malade sorti du CHU de Nantes, son médecin traitant en Vendée reçoit le compte rendu de la consultation.
C'est possible car les données sont envoyées par Internet grâce à un système sécurisé. C'est tout l'intérêt de Télésanté, le portail web officiellement lancé hier et financé à hauteur de 500 000 € par l'Assurance maladie, dans le cadre de la mission régionale de santé. Comme pour la transmission d'infos bancaires, le message est crypté et le secret médical préservé...

jeudi 10 avril 2008

348 sites Internet français spécialisés santé certifiés "HONcode"

(9/04/2008) - 348 sites internet français spécialisés sur le thème de la santé ont obtenu la certification "HONcode ".
Souhaitant aider l’internaute à accéder à une information fiable en matière de santé, la Haute Autorité de santé (HAS) a choisi la fondation "Health on the net" qui utilise 8 critères pour évaluer ces sites en prenant en compte notamment la qualification des rédacteurs, la confidentialité des informations personnelles transmises par l’internaute, la citation des sources, la transparence du financement ou encore le respect de la séparation entre publicité et éditorial... lire la suite de l'article sur service-public.fr (article Information médicale Une certification de qualité pour les sites français de santé)

mercredi 9 avril 2008

folding@home : faites participer votre ordinateur à la recherche médicale

Grâce à folding@home chacun peut participer à la recherche scientifique en mettant à la disposition des chercheurs son ordinateur :
folding@home veut comprendre le repliement et l’agrégation des protéines et les maladies qui sont liées, ce qui devrait accélérer la découverte de nouveaux traitements pour la maladie d'Alzheimer, la maladie de la Vache Folle (encephalopathie bovine spongiforme), la maladie de Creutzfeldt-Jacob, la sclérose en plaque, ou la maladie de Parkinson.

cliquez sur l'image ci-dessus pour l'agrandir
Pour quoi faire appel aux internautes ?
Parce que ce projet nécessite de réaliser des calculs très puissants, la centaines de processeurs que l'on trouve dans un super ordinateur est insuffisante, en effet, des centaines de milliers de processeurs sont nécessaires : c'est pourquoi folding@home utilise les ordinateurs individuels, leurs processeurs étant devenus très rapides et des millions de PC sont sous utilisés dans le monde.
folding@home est un projet de l'université de Stanford près de San Francisco, en Californie.
Pour télécharger le logiciel ou obtenir les réponses aux questions les plus fréquentes -

source : Folding@home -



vendredi 4 avril 2008

Les Laboratoires Roche communiquent sur l'accréditation HON de leur site Internet français

(7 mars 2008) Les laboratoires Roche communiquent sur leur accréditation HON avec une vidéo explicative en ligne et les réponses à plusieurs questions :
- A quoi sert la certification des sites ?
-
Qu'apporte la certification au grand public ? aux patients ? aux professionnels de santé ?
- Quels sont les critères de qualité pris en compte dans la démarche de certification d'un site ?
source : Roche.fr

mercredi 2 avril 2008

Orange Healthcare, la division e-Santé d'Orange, présentation vidéo

Orange présente sur sa WebTV les services Internet développés par sa nouvelle division santé Orange Healthcare dans le domaine médical. Plusieurs vidéos sont en ligne dont :
- Le bureau médical en 3D, pour organiser un staff médecins à distance,
- Le bracelet Columba, pour géolocaliser les patients alzheimer,
- Le suivi du diabète et des maladies chroniques,
- Le carnet de vaccination "next generation" monpass.santé,,
- Connected Hospital, l'hôpital connecté.

vendredi 28 mars 2008

iMedix, start-up de l’année 2007 pour TechCrunch

La plate-forme iMedix, qui combine un moteur de recherche d’information médicale avec un réseau social santé d’échanges entre patients, a été nommée meilleure Start-Up 2007 à la cérémonie des Crunchies, les “Oscars de startup” organisée par TechCrunch, en janvier 2008.

Dans ses réponses aux requêtes, le moteur de recherche signale les sites web accrédités par un organisme comme : HON, HHS, U.S. GOV, URAC, TRUSTe...

source : TechCrunch

mercredi 26 mars 2008

La liste searchmedica.com des termes médicaux les plus recherchés par les professionnels de santé sur Internet, fin 2007

SearchMedica publie la liste des termes médicaux les plus recherchés (The SearchMedica Clinical Search Terms Quarterly Report™) par les médecins et les professionnels de santé, au cours du dernier trimestre 2007 (avec rappel des résultats du troisième trimestre) et dans 4 catégories : cancérologie, médecine générale et psychiatrie.

The top five Q4 cancer-related searches by medical professionals were:
  1. CNS metastases (Q3-’07 – breast cancer)
  2. Prostate cancer (Q3-’07 – lung cancer)
  3. Ovarian cancer (Q3-’07 – vertebroplasty metastases)
  4. Medullary thyroid cancer (Q3-’07 – leukemia)
  5. Pancreatic cancer (Q3-’07 – recurrent ovarian cancer)

The top five Q4 general medicine-related searches by medical professionals were:

  1. Hypertension (Q3-’07 – cortisol)
  2. Osteoporosis (Q3-’07 – HbA1c/glycated hemoglobin)
  3. Diabetes (Q3-’07 – dopamine)
  4. MRSA (Q3-’07 – aphthous ulcers)
  5. Hypothyroidism (Q3-’07 – hypertension)

The top five Q4 psychiatric searches by medical professionals were:

  1. Bipolar (Q3-’07 – mood stabilizer)
  2. Borderline personality disorder (Q3-’07 – unipolar vs. bipolar depression)
  3. OCD (Q3-’07 – asperger’s)
  4. ADHD (Q3-‘07 – hypomania)
  5. Depression (Q3-‘07 – bipolar)
source : CMPMedica

SearchMedica.fr, Le moteur de Recherche des Médecins

"Le Quotidien du Médecin et des spécialistes d'Internet ont développé SearchMedica, un moteur de recherche, exclusivement réservé aux médecins, qui s'améliore jour après jour grâce à la contribution active des praticiens utilisateurs. Les résultats obtenus sont parfaitement indépendants et classées en fonction de leur pertinence médicale. SearchMedica existe aussi Grande Bretagne, aux Etats-Unis et bientôt en Espagne.
Organisation des résultats par catégories
Pour accroître la facilité et la rapidité d'utilisation de SearchMedica.fr, les résultats sont classés par catégories : Formation, Recommandations, Information Patients, etc. Les catégories utilisées ont été définies par les médecins utilisateurs..."

Pour l'utiliser, il faut être médecin et s'enregistrer, alors que le formulaire de suggestion de site semble ouvert à tous.

mercredi 19 mars 2008

Lagardère Active Digital : accord portant sur l’acquisition de Doctissimo

Paris, le 22 février 2008 -"...Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de LAGARDERE de se constituer une position de 1er rang sur internet, notamment sur les segments du Féminin et de la Santé. Avec l’acquisition de DOCTISSIMO, LAGARDERE devient :
  • le leader français des sites internet Féminins en France avec près de 6,5 millions de visiteurs uniques par mois* ;
  • la 10ème audience internet en France (tous segments confondus) avec 10,9 millions de visiteurs uniques par mois*.
Le réseau Doctissimo édite et commercialise 6 sites internet couvrant d’un maillage serré les préoccupations féminines axées sur la santé, le bien être et la famille. Il rassemble aujourd’hui 7,2 millions de visiteurs uniques par mois (dédupliqués) sur ses sites Féminins et autres** :
  • Doctissimo.fr : portail féminin leader en France grâce à un positionnement grand public axé sur la santé avec 5,7 millions de visiteurs uniques (vu) par mois ;
  • Ados.fr : cible les adolescents, avec 1,5 million de visiteurs uniques par mois ;
  • Momes.net : site dédié aux enfants et à leurs mères (500 000 vu) ;
  • Gyneweb.fr : gynécologie, grossesse et accouchement (100 000 vu) ;
  • Fluctuat.net : édition culturelle haut de gamme avec 1,2 million de visiteurs uniques par mois ;
  • DOCTISSIMO est également l’éditeur du site de petites annonces tout-partout.com (petites annonces dans le domaine de la puériculture) et le propriétaire du logiciel communautaire MesDiscussions.
Le réseau Doctissimo a bénéficié depuis 18 mois d’une accélération du trafic remarquable :
3,8 millions de visiteurs uniques gagnés entre juin 2006 et janvier 2008. Entre septembre 2007 et janvier 2008, l’audience du site Doctissimo a progressé de + 40 % avec une fréquentation de
1,4 million de visites par jour atteinte en janvier 2008..."

lundi 17 mars 2008

selon l'observateur de l'OCDE, la recherche d’information sur la santé est en train de devenir l’usage le plus fréquent d’Internet

"...L’avenir de l’économie de l’Internet sera le thème de la première réunion ministérielle que l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) tiendra en Asie, à Séoul, les 17 et 18 juin 2008. Les implications de la progression rapide de l’utilisation d’Internet dans nos économies et nos sociétés y seront examinées, ainsi que les politiques nécessaires pour que ce développement perdure...
...la recherche d’information sur la santé est en train de devenir l’usage le plus fréquent d’Internet. En 2006, pas moins de 40 % des adultes finlandais, islandais et néerlandais ont consulté le Web pour se renseigner sur des questions de santé, comme l’ont fait plus de 30 % des Canadiens, des Norvégiens et des Allemands pour identifier des symptômes, comprendre leur ordonnance et ainsi de suite. En République tchèque, près de 80 % des hôpitaux offraient des services de consultation en ligne par courriel à leurs patients en 2005......Les technologies de l’information peuvent potentiellement répondre à certains de nos besoins les plus pressants : contribuer à améliorer la qualité, l’accessiblité et les résultats des systèmes de santé, tout en les rendant plus rentables. Elles peuvent aussi aider les hommes politiques à aborder certains problèmes comme celui des incidents médicaux...
...l’identification par radiofréquence et des réseaux de capteurs. Ces technologies sont très prometteuses pour l’amélioration de la chaîne logistique car elles permettent de repérer et suivre toutes sortes de choses, des bagages aux soins dispensés en hôpitaux..."

source : L'Observateur de l'OCDE - mars 2008 -